08/06/2017

SEUL A LA BARRE DU TRIBUNAL !

posté à 22h21

Eric Brondy, tiens à remercier, son avocat et les 3 personnes qui ont temoigné pour prouver l'innocence d'un président bénévole.

"En effet, je me sentais bien seul ce jour-là "les amis" se font rares, je tiens à remercier mes premiers detracteurs pour les commentaires et la diffusion de l'article de presse de ouest-france et la lettre anonyme à ma famille."

 


03/06/2017

RELAXE POUR UN BÉNÉVOLE "RESPONSABLE..." ENGAGÉ DEPUIS PLUS DE 31 ANS FACE A LA JUSTICE DES HOMMES

posté à 11h43

Le  Comité départemental Vendée triathlon,  organisateur du Vendée Triathlon Show du 5 au 9 octobre 2016, au sein de la salle  de spectacle du Vendéspace sous l’égide et la gestion du Conseil départemental de la Vendée organisait  5 jours d’épreuves de triathlon grand public.

 

LE PROGRAMME :

 

- 1er jour mercredi 5 octobre 2016 : -Animation UNSS et UGSEL. 400 jeunes vendéens. Epreuves se déroulant à l’intérieur du Vendéspace.

- 2ème jour jeudi 6 octobre 2016 : Animation pour 600 scolaires des écoles publiques et privées de la Vendée. Epreuves se déroulant à l’intérieur et sur les parkings extérieurs sécurisés du Vendéspace.

- 3ème jour vendredi 7 octobre 2016 (matin) : Une nouvelle animation pour 600 autres scolaires des écoles publique et privée de la Vendée. Epreuves se déroulant à l’intérieur et sur les parkings extérieurs sécurisés du Vendéspace.

- 3ème jour vendredi 7 octobre 2016 (Après-midi) : Triathlon relais des entreprises pour 50 équipes composés de 5  personnes émanant des entreprises ligériennes. Epreuves se déroulant à l’intérieur et sur les parkings extérieurs sécurisés du Vendéspace.

- 4ème jour samedi 8 octobre 2016 : Coupe de France des clubs triathlon  et duathlon adultes pour plus de 3 500 participants repartie par équipe de 3 à 5 personnes.

Athlètes venant de toute la France.

 

Epreuves se déroulant à l’intérieur et sur les parkings extérieurs sécurisés du Vendéspace.

 

- 5ème jour dimanche 9 octobre 2016 (matin) : Coupe de France des clubs triathlon jeunes. 55 équipes composées de 4 jeunes athlètes. Athlètes venant de toute la France.

- 5ème jour dimanche 9 octobre 2016 (après-midi) : Triathlon jeunes open (130 enfants) et ensuite triathlon adultes avec 170 partants.

 

RÉSUMÉ DES FAITS (Eric BRONDY) :

 

Le samedi 8 octobre 2016,  Monsieur J-B employé par le Conseil départemental de la Vendée en charge de la gestion du vendéspace me contacte sur le téléphone interne de sécurité mis à ma disposition par le PC sécurité du Vendéspace.

Il me demande via nos bénévoles en poste de faire évacuer et d’empêcher l’accès à l’espace arrière du Vendéspace (+ ou - 8000m²) se trouvant en plein air mais interdit au public.  Cela conformément à la directive de monsieur le Préfet de la Vendée dans le cadre du plan Vigipirate  et des mesures de vigilance renforcée et alertes attentats. 

Je l’informe que cela va être très compliqué mais que j’exécute sa demande et celle du PC sécurité dans les meilleurs délais, sous peine de voir la manifestation être stoppée.

Je recadre mes 5 bénévoles qui ont en charge la gestion de cette zone et des deux accès pour le passage des athlètes en course. Je leur demande d’interdire le passage du public et de faire évacuer les 5 à 6 personnes s’y trouvant. Ces dernières n’ayant pas le droit de rester confiné dans cet espace interdit au public.

Les bénévoles m’informent  que 4 personnes ont très bien  compris la demande mais ils me désignent  une personne récalcitrante,  qui ne souhaite pas obtempérer  forçant  le passage en les injuriants. 

Je m’approche avec méfiance et en reste à distance de cette personne. Je lui demande gentiment, d’ouvrir son sac et ensuite de sortir de cette zone interdite au public et en lui expliquant que dans le cadre du plan Vigipirate  et des mesures de vigilance renforcée  qu’il ne pouvait pas rester là.

Je lui explique aussi qu’il avait juste à passer de l’autre du grillage et à faire 200 m à pied pour retourner vers le lieu des épreuves sportives ouvertes au public.

Il a commencé  à  être agressif, en m’insultant verbalement de plusieurs noms d’oiseaux et de propos injurieux.  En gardant mon calme, je lui ai demandé à plusieurs reprises de ne pas abuser et de passer de l’autre côté du grillage ou le public avait libre circulation (Parc de la Longère de Beaupuy).

Ensuite, il m’a fait croire qu’il repartait vers l’accès public.

Mais à ma grande surprise et d’un coup il s’est mis à courir dans tous les sens en m’esquivant comme un joueur de rugby.

J’ai donc décidé de me lancer à sa poursuite, avec difficulté étant arthrodèse du rachis lombaire.

N’arrivant pas à l’arrêter, j’ai crié en demandant de le stopper. J’ai aussi essayé de contacter le PC sécurité du Vendéspace pour avoir du renfort en vain. J’ai eu très peur, ne connaissant pas les véritables intentions de ce monsieur fou furieux, craignant pour la sécurité des athlètes et pour les membres bénévoles de l’organisation.

En courant running au pied, ce monsieur a tourné la tête pour voir où  j’étais, me voyant derrière lui il  a décidé d’emprunter une partie descendante herbeuse et humide afin d’éviter d’autres personnes en contrebas.

À proximité de lui mais sans le toucher et sans pouvoir l’arrêter, il a alors glissé la tête en avant sur 2 à 3 m. Il a été stoppé dans sa chute glissante en se cognant violemment la tête sur le poteau métallique du grillage de sécurité d’une hauteur de 2 m.

Arrivant derrière lui,  je lui ai dit qu’il était fou de faire cela et qu’il devra répondre de ses actes devant les gendarmes avec qui nous avions une convention. A ce moment même, il m’a dit je cite : « j’ai mal à ma tête » et le sang s’est mis à couler,  « je saigne ». J’ai aussitôt vue l’intervention des secours de notre organisation qui ont pris en charge le blessé récalcitrant, soit moins de 40’’ après sa chute.

 

Après avoir demandé des nouvelles du blessé auprès des secours, on m’a informé qu’il allait être évacué vers l’hôpital. Environ 1 heure plus tard les gendarmes de la brigade du Poiré-sur-Vie m’ont demandé me venir les rencontrer au PC sécurité du Vendéspace pour avoir mes  explications  et me faire souffler dans l’éthylotest qui s’est avéré négatif.

Après l’incident, j’ai demandé à la société Vendée pro sécurité sous contrat avec l’organisation de renforcer la zone arrière du Vendéspace et les deux accès.

J’ai, à plusieurs reprises, pris des nouvelles du blessé.

Jeudi 13 octobre 2016, j’ai contacté l’adjudant de la brigade en charge de l’enquête  suite à la plainte du blessé à notre (ou mon) encontre ?

L’adjudant m’a gentiment  répondu que ce monsieur ne souhaitait pas avoir de contact avec moi ou l’organisation.

J’ai pris acte de sa décision, lui souhaitant un bon rétablissement si l’adjudant l’avait au téléphone.

Nous avons aussi déposé plainte contre le récalcitrant, dans l’attente du jugement.

 

Je tiens à remercier, mon avocat et les personnes qui ont temoigné pour prouver l'innocence d'un président bénévole.

En effet, je me sentais bien seul ce jour-là "les amis" se font rares, je tiens à remercier mes premiers detracteurs pour les commentaires et la diffusion de l'article de presse.

 

© Eric BRONDY.

 

  

 

2ème TEMOIGNAGE :

 

Je soussignée Elodie  Petchikowsky née le …………à…………. et domiciliée à la 85000 Roche sur Yon affirme n’avoir aucun lien de parenté, d’intérêt ou de subordination avec monsieur Brondy Eric.

Par la présente, j’atteste avoir constaté les faits suivants : en tant que PDG de la société sécurité Vendée Pro assurant la sécurité dans le cadre de l’évènement « Vendée triathlon show » qui s’est déroulé au Vendéspace du 5 au 9 octobre 2016, je n’ai pas assisté à la chute de monsieur Terrien Franck.

Par ailleurs, je confirme que nous avons avec mes 7 agents, encadrés au plus près la sécurité de la manifestation avec beaucoup de difficultés au vu du comportement d’un nombre très limité de personnes au sein du public.

Comme préconisé, par monsieur le Préfet de la Vendée, par le gestionnaire du Vendéspace (Conseil départemental de la Vendée), et les forces de l’ordre lors des différentes réunions de sécurité, je confirme que l’organisateur représenté par monsieur Brondy Eric en tant que président bénévole départemental du triathlon en Vendée avait mis tout en œuvre pour éviter le passage et le franchissement dans les zones interdites au public (Barrières…, signalisation d’interdiction des zones interdites au public, bénévoles, agents de sécurité…) en veillant à la stricte et constante application des règles de sécurité et sans abus de pouvoir dans le cadre du plan Vigipirate sécurité renforcée - risque attentat.

 

En ce qui concerne la zone concernée, j’étais avec des agents en faction sur plusieurs endroits, mais cela n’a pas empêché 4 personnes de franchir et de passer les différents points d’interdiction.

A la demande du service de sécurité du Vendéspace, monsieur Brondy a demandé à voix haute de sortir de la zone interdite et cela dans le cadre du plan Vigipirate, 3 des 4 personnes qui avaient pénétrées la zone interdite, se sont exécutées sans souci.

A ce moment même, occupés à gérer l’interdiction de la zone et d’aider les bénévoles nous n’avons pas vu la chute de la personne qui se trouvait dans une descente prononcée, humide et herbeuse que j’ai constaté après coup.

Je peux simplement préciser, que j’ai vu monsieur Brondy raccompagner, normalement et calmement ce monsieur vers le parc de Beaupuy. Le monsieur en question faisant celui qui allait sortir de la zone,  s’est mis tout à coup à courir dans tous les sens, à forcer le passage en esquivant comme un rugbyman monsieur Brondy. Ce dernier le poursuivait à plusieurs mètres d’écart en demandant de l’arrêter, il a été impossible pour moi de voir la suite.

Dans mes différentes gestions de grandes manifestations sportives ou de concerts, il n’est pas rare que des personnes s’affranchissent en pratique du respect des règles de sécurité, au mépris parfois de leur propre sécurité ou de celle d’autrui. Cette situation est bien souvent à l’origine d’accidents plus ou moins graves.

 

J’ai pleinement conscience qu’une fausse attestation de ma part m’expose à des sanctions pénales, car elle est établie en vue de production en justice.

 

3ème TEMOIGNAGE :

 

 


27/03/2017

Eric Brondy et Françoise Huot Jeanmaire à l'honneur.

posté à 15h48

 

Samedi 18 mars, la Fédération Française de Triathlon tenait son assemblée générale élective à Paris au CNOSF Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

Philippe Lescure président sortant a été réélu pour une nouvelle olympiade (4 ans) à une large majorité à la tête de cette dynamique fédération avec plus de 81% des suffrages exprimés. Profitant de cette manifestation, le président, Philippe Lescure, en présence de l’ensemble des acteurs de la Fédération Française de triathlon, d’Alfredo Sanchez vice-président de l’ITU ( #InternationalTriathlonUnion) m'a décerné, au nom de la #FFTRI, la médaille d’honneur, des sports et de l'engagement associatif.

 

« Je suis très honoré par cette distinction, que je souhaite partager avec tous les bénévoles, les clubs, les adhérents et les organisateurs qui m’ont fait confiance pendant plus de 31 ans au service du triple effort, du sport vendéen et ligérien, avec un seul regret, que personne à ce jour, ne souhaite s’investir pour donner une suite à l’histoire du Comité de Vendée de Triathlonconfie eric Brondy

 

Une page se tourne aussi pour Françoise Huot Jeanmaire après 16 années à la tête de la Ligue réunionnaise de Triathlon et qui passe le relais à Axel Louise. Félicitations à toi Françoise.

 


06/02/2017

CLAP DE FIN ! MAIS PAS DE SUCCESSEUR !

posté à 14h05

"MERCI À MON EQUIPE, D'AVOIR PARTAGÉE AVEC MOI LA GESTION PENDANT 8 ANS DU COMITÉ DÉPARTEMENTAL VENDÉE TRIATHLON. MERCI À TOUS, LES BÉNÉVOLES POUR LEUR SOUTIEN, LES ENTREPRISES, LES PARTENAIRES, AMIS (ES), COPAINS, À TOUS LES ACTEURS DE PRÈS OU DE LOIN QUI M'ONT AIDÉS DANS MA TACHE DE PRÉSIDENT"

 

 

RAPPORT MORAL DU PRESIDENT AG ELECTIVE 2016

 

PV AG ELECTIVE 2016

 

BILAN STAGE JEUNES 2016

 


05/02/2017

TRIATHLON D'OLONNE SUR MER 2017 ANNULÉ

posté à 20h03

La 6ème édition du triathlon d’Olonne sur mer 2017 organisé par le comité départemental de la Vendée triathlon a été annulé après son assemblée générale 2016. En effet suite à la tempête de 2016 et la non-prise en charge par l’assurance des gros dégâts matériels et autres frais importants, nous sommes contraints de jeter l’éponge.

Malgré tout, nous espérons que vous resterez fidèle aux épreuves vendéennes.

En vous renouvelant toutes nos excuses, nous vous prions d’agréer nos plus sincères et cordiales salutations sportives.

 




» Consulter les archives

RSS